Les focus thématiques

Les méduses

Les méduses prospèrent. Gracieuses et d’apparence si fragiles, elles s’adaptent redoutablement aux pollutions marines, profitent des excès de la pêche et conquièrent peu à peu nos mers. La gélification des océans est-elle inéluctable ? Jusqu’où iront les méduses ? Au travers du livre-documentaire « Méduses : A la conquête des océans », l’Institut océanographique met en perspective dégradation de la santé de nos océans et pullulation des méduses. Une piqûre de rappel sur les risques d’une surexploitation irréfléchie et déraisonnée des océans.

Les requins

Depuis 2013, les requins sont au cœur de l’engagement de l’Institut océanographique qui mobilise sur cette grande cause toute la palette de ses actions de médiation entre experts scientifiques, acteurs économiques, décideurs politiques, médias et grand public…

Les tortues

L’Institut océanographique se mobilise pour mieux faire connaître les tortues marines, sensibiliser le public et les décideurs sur leur situation et inviter à faire évoluer notre relation à la mer.

Cet engagement de long terme se traduit à travers un programme ambitieux de sensibilisation : conférences, ouvrages, campagnes scientifiques (Corse, Philippines), mobilisation de médias, partenariats, création d’un jeu de société « SOS Tortues » et organisation de sessions éducatives pour les enfants, notamment via le « Snapper Club ».

L’institut a spécifiquement contribué aux missions des Explorations de Monaco en lien avec cet animal (au CaboVerde, en Martinique…) et confirme l’engagement fort de la Principauté pour les tortues Marines en ayant inauguré le Centre de soins pour les espèces marines de Méditerranée, qui lui permettra de renforcer sa capacité de prise en charge et d’étude des tortues.

Les coraux

L’Institut océanographique a lancé en 2018 un nouveau focus thématique, consacré aux coraux à travers le monde. Coraux constructeurs de récifs dans les mers tropicales, coraux froids ou corail rouge en Méditerranée, cette grande famille fascinante est aussi un indicateur de la santé de l’océan.
Ce nouveau programme est intervenu dans un contexte particulier pour les coraux et la Principauté : le 4 juillet 2018, Monaco a pris la co-présidence du secrétariat de l’ICRI (International Coral reef initiative) en collaboration avec l’Australie et l’Indonésie.

Pour la Principauté, co-présider cette instance internationale jusqu’en 2020 s’inscrit dans la continuité de son action en faveur de la protection et de la connaissance des écosystèmes coralliens. Les recherches sur la physiologie des coraux du Centre Scientifique de Monaco, les projets soutenus par la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Gouvernement Princier, la Déclaration Coral Reef Life, lancée en octobre 2017 par le Prince Souverain et son Altesse Royale le Prince de Galles ainsi que le programme de l’Institut océanographique vont tous dans le sens d’une prise de conscience générale et d’actions rapides.

Voir aussi