Les Grandes Médailles Albert Ier

Le Prince Albert Ier incitait à faire « connaître, aimer et protéger les océans ». Fidèle au message de son fondateur, l’Institut océanographique agit de multiples façons. L’une d’elles consiste à mettre à l’honneur des personnalités édifiantes en matière de protection des océans.

DEs personnalités QUI MONTRENT L’EXEMPLE

Depuis plus de 65 ans, l’Institut océanographique met au premier plan celles et ceux qui se mettent au service des océans, scientifiquement et socialement.

Avec leur esprit, leur passion et leur courage, ils contribuent à faire évoluer nos sociétés. L’Institut océanographique attribue ainsi chaque année Grandes Médailles Albert Ier, récompensant ainsi des scientifiques de très haut niveau comme de grands « médiateurs » pour leur action de sensibilisation à la protection et à la gestion durable des océans.

La Grande Médaille Albert Ier est une récompense pour ces grands noms du monde marin. Elle se matérialise par une médaille en bronze doré, remise depuis 1948 et distinguée en deux catégories depuis une quinzaine d’années.

Chaque année, les prix sont remis lors d’une prestigieuse cérémonie par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, généralement à l’automne, au Musée océanographique de Monaco.

Les Lauréats 2018

Grande médaille Albert Ier, section science

La section « science » récompense un chercheur hautement qualifié dans le domaine de l’océanographie pour l’ensemble de sa carrière, des travaux spécifiques ou une découverte exceptionnelle.

 

GRANDE MÉDAILLE ALBERT Ier, section médiation

La section Médiation, qui existe depuis 2014, met en lumière l’engagement personnel d’hommes et de femmes de la société civile qui œuvrent, auprès du grand public comme des décideurs politiques ou économiques, pour faire connaître, aimer et protéger les océans.

La cérémonie de remise des prix, un moment fort

Plus qu’un rendez-vous annuel, cet événement est une tradition qui a plus de 65 ans d’existence.
Depuis 1948, la légitimité de l’Institut océanographique à récompenser et mettre en lumière une personnalité du monde de la Mer est largement reconnue. La qualité des lauréats, la volonté de l’Institut océanographique à distinguer ceux qui le méritent, concourent à faire de cette cérémonie un temps fort du monde marin.
Parmi les personnalités connues du grand public à avoir ainsi été récompensées ces dernières années, on peut citer Leonardo DiCaprio (2015), Erik Orsenna (2016) ou bien Dame Ellen MacArthur (2018), qui ont tous les trois reçu la Grande Médaille Albert Ier section Médiation.

l’histoire de ce prix

La Grande Médaille Albert Ier fut créée en 1948 par Nicolas Bendall Manley, lors du centenaire de la naissance du Prince, par ce passionné de sciences et mécène de diverses institutions savantes, en particulier en océanographie.

Décerné chaque année par l’Institut océanographique, cette œuvre d’Edmond Becker symbolise l’héritage transmis par ce Prince visionnaire et conforte l’Institut océanographique dans son rôle de médiateur au service des océans.

Le prix de thèse de l’Institut océanographique

D’un montant de 3 000 euros, le prix de thèse de l’Institut océanographique est décerné chaque année à un jeune chercheur, pour ses travaux de thèse réalisés dans une école doctorale française, dans une discipline liée à la mer ou à l’océan, ainsi que pour les publications parues à l’occasion de ces travaux.

Les candidatures doivent être déposées au cours des trois années suivant la soutenance de la thèse.
Le dossier de candidature au titre de 2020 doit être envoyé sous forme numérique  à Monsieur Olivier Dufourneaud – Directeur de la Politique des océans de l’Institut océanographique : award@oceano.org.

Le nom du lauréat sera connu au début de 2020, et le prix lui sera remis lors d’une cérémonie qui se déroulera courant 2020.

Découvrez en vidéo nos deux lauréats 2018…

 

Voir aussi