Monaco, la voix de l’Océan

L’action de l’Institut océanographique s’inscrit, sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, dans le cadre d’un engagement collectif et cohérent des institutions de Monaco. Avec le Gouvernement Princier, la Fondation Prince Albert II de Monaco, le Centre Scientifique de Monaco et le Yacht Club de Monaco notamment, et désormais avec l’appui des Explorations de Monaco, l’Institut océanographique contribue à une mobilisation internationale qui rassemble décideurs politiques, leaders d’opinion et société civile. L’objectif est d’accélérer la prise de conscience et les décisions en faveur d’une protection globale des océans, dans une vision humaniste propre à l’État monégasque

La Principauté, "hotspot" d’acteurs engagés

La Principauté compte plusieurs acteurs de tout premier plan, connus et reconnus pour leur légitimité, leurs connaissance scientifiques ou leur engagement en faveur de l’océan : le Gouvernement Princier, la Fondation Prince Albert II de Monaco, l’Institut océanographique, le Centre Scientifique de Monaco, le Yacht Club de Monaco, les Explorations de Monaco, l’Association monégasque de protection de la nature (AMPN) et l’Ecole Bleue.

Sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, ce « collectif monégasque » contribue à renforcer et développer son action de Chef d’Etat en faveur de l’Océan, donnant ainsi une voix à l’océan. Il s’appuie également sur de nombreuses structures internationales installées en Principauté.

Monaco, pays fédérateur

Au travers de ses initiatives comme en proposant à ses partenaires de relayer et d’amplifier leurs propres actions, ce collectif a pour ambition de mobiliser largement : les touristes, les décideurs internationaux, les chefs d’entreprises, les habitants locaux, les ONG, les scientifiques…
Aujourd’hui, la Principauté, déjà reconnue pour son action politique en faveur de l’océan et de l’environnement, s’engage également dans la transformation numérique. Associer le pouvoir du digital avec l’urgence environnementale est une ambition qu’un Etat comme Monaco peut porter et réaliser en peu de temps.

L’espace que le nouveau site internet de l’Institut océanographique dédie à « Monaco, la voix de l’océan » en est une première concrétisation. En attendant une version plus complète, ouverte sur le monde…

Voir aussi

Éditions

L’Océan en questions

Les grandes figures