Monaco, un collectif pour l’océan

À Monaco, l’océan est l’affaire de tous. Il fédère les savoir-faire, les moyens et les réseaux d’une grande diversité d’acteurs pour porter haut l’engagement environnemental de S.A.S. le Prince Albert II. 

L’Institut océanographique s’inscrit dans cette action collective, en partenariat avec d’autres institutions monégasques.

L’Institut océanographique, mais aussi…

Le prince Albert Ier a créé l’Institut océanographique il y a 130 ans pour mettre en œuvre et partager sa passion pour l’océan. Depuis, c’est toute une équipe qui s’est constituée au fil des ans sous l’impulsion des Princes de Monaco, afin de renforcer les moyens d’action et le rayonnement de la Principauté dans la connaissance et la protection de l’océan.

L’Institut océanographique s’inscrit dans ce collectif en contribuant notamment à relier communauté scientifique, décideurs et grand public pour partager la compréhension de l’océan et les enjeux de sa protection.

Le Gouvernement Princier de Monaco

Le Gouvernement Princier met en œuvre une politique ambitieuse en faveur de la préservation de la biodiversité, de la sobriété énergétique et de la lutte contre les déchets plastiques sur le territoire de la Principauté. En partageant les enjeux environnementaux avec ses visiteurs et en accueillant 15 000 scolaires par an pour des ateliers thématiques, le Musée océanographique contribue à la transformation de la société.

L’Institut océanographique accompagne les initiatives du Gouvernement Princier aux niveaux national et international et participe à la large notoriété de l’engagement de Monaco. Le Gouvernement Princier soutient le développement et le rayonnement du Musée océanographique dans son rôle de médiateur pour la protection des océans.

LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO

En juin 2006, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco crée Sa Fondation afin de répondre à trois grands enjeux environnementaux : le changement climatique, la biodiversité et l’eau.

À l’échelle mondiale, la Fondation Prince Albert II de Monaco a déjà soutenu plus de 420 projets dans le monde, sur des domaines allant de la lutte contre l’acidification des océans aux énergies renouvelables en passant par la préservation de la biodiversité et des espèces en danger.

De plus en plus active pour la protection de l’océan, elle crée en 2010 avec l’Institut océanographique la Monaco Blue Initiative, étendue sept ans plus tard à la Monaco Ocean Week.
Contre les pollutions marines, elle lance l’initiative Beyond Plastic Med et pour assurer le financement durable des Aires marines protégées de Méditerranée, elle crée le Blue Med Fund que l’Institut océanographique relaye auprès des aquariums d’Europe.

LE CENTRE SCIENTIFIQUE DE MONACO

Né en 1960 du désir du prince Rainier III de contribuer à l’effort international pour protéger et conserver la vie marine, le Centre Scientifique de Monaco (C.S.M.) est aujourd’hui une agence de recherche scientifique de renommée mondiale, notamment en biologie marine. Spécialisé dans l’étude de l’écosystème corallien et la physiologie des coraux, le C.S.M. a élargi ces dernières années son champ d’activité à la biologie polaire et à la biologie médicale.

Hébergé pendant son premier demi-siècle au sein du Musée océanographique, le C.S.M. a largement contribué au développement des techniques de culture de coraux en conditions contrôlées. Aujourd’hui, le Centre Scientifique de Monaco et l’Institut océanographique œuvrent ensemble à la création du conservatoire mondial du corail.

Le Yacht Club de Monaco

Présidé par S.A.S. le Prince Albert II, le Yacht Club de Monaco développe « l’art de vivre la mer ». À travers ses activités sportives, éducatives et d’animation du Yachting, le Yacht Club de Monaco fait la promotion du respect de la mer et l’envie d’explorer, en particulier à travers son symposium environnemental « La Belle Classe », la remise d’Explorer Awards ou l’organisation du Monaco Solar & Energy Boat Challenge, dont l’objectif est de mettre à l’honneur les innovations du secteur maritime et fédérer l’industrie avec la nouvelle génération d’ingénieurs.

L’Institut océanographique et le Yacht Club de Monaco ont tissé de nombreux liens entre leurs programmes à destination des enfants. L’Institut océanographique accompagne notamment le projet pédagogique développé par le team Malizia, à l’initiative de Pierre Casiraghi, vice-président du Y.C.M.

Les Explorations de Monaco

Les Explorations de Monaco sont une plateforme au service de l’engagement de S.A.S. le Prince Albert II en matière de connaissance, de gestion durable et de protection de l’Océan.

Créées à l’initiative du Gouvernement de la Principauté de Monaco, les Explorations de Monaco associent la Fondation Prince Albert II de Monaco, l’Institut océanographique, le Centre Scientifique de Monaco et le Yacht Club de Monaco. Elles viennent en appui des actions de ces institutions par des missions menées à l’international qui articulent recherche scientifique, médiation auprès des publics et coopération gouvernementale.

L’Institut océanographique accompagne les Explorations de Monaco dans le montage des missions et la mise en œuvre d’un programme de médiation à destination des jeunes et du grand public.

L'ASSOCIATION MONÉGASQUE
POUR LA PROTECTION DE LA NATURE

Fondée en 1975 à l’initiative du Prince Rainier III pour créer et gérer les aires marines protégées de la Principauté, l’Association Monégasque pour la Protection de la Nature a porté depuis de nombreux projets de sensibilisation et de conservation : l’étude et la protection des herbiers de posidonie, le suivi des grandes nacres de Méditerranée, le nettoyage des fonds marins, la mise en place de récifs artificiels innovants, le développement de multiples programmes de recherche ou encore, tout récemment, la création d’une aire marine éducative en collaboration avec le Gouvernement Princier.

L'ÉCOLE BLEUE

Elle s’attache à former de futurs ambassadeurs de l’océan. À travers des formations tout public dédiées à la découverte, au respect et à la préservation du monde sous-marin, l’École Bleue – fondée en 2002 par Pierre Frolla et Jean-Pierre Giordanno – se définit comme une académie de la mer. Sa cible prioritaire : les enfants, dès huit ans, à qui elle propose cours et stages pour être à l’aise sur et sous la surface.

Conscients des richesses et fragilités de l’océan, les stagiaires sont plus sensibles à sa protection. L’École Bleue est un partenaire régulier des actions de l’Institut océanographique à destination des jeunes, en particulier le Snapper pour Tous.

Voir aussi