La « boîte à outils » pour se prémunir des attaques de requins

Sous l’impulsion et la présidence de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, et grâce à un échange passionné entre experts internationaux, une « boîte à outils face au risque requin » a été mise en place. Son but ? Regrouper les solutions existantes dans le monde pour se prémunir des attaques de requins, tout en mettant en perspective la réalité des risques encourus par l’homme.

Un document né lors d’une rencontre organisée par l’Institut océanographique

En 2013 et en 2014, l’Institut océanographique avait organisé deux ateliers d’experts internationaux sur les requins. À la suite de la deuxième rencontre , un important travail de recherche a permis l’émergence de ce document unique : la « boîte à outils face au risque requin ».
Dépassant l’impasse de l’affrontement entre homme et animaux, ce document dresse un panorama des solutions existantes, ou en développement, pour faire face au risque d’attaques de requins.

Loin de l’idée d’exterminer tous les requins des océans, cette « boîte à outils » montre qu’une cohabitation organisée et pacifiée avec les requins est aujourd’hui possible.

Un très faible risque d’attaque mortelle

Le risque d’une attaque mortelle par un requin est extrêmement faible à l’échelle mondiale : seulement une dizaine par an.
C’est peu comparé aux risques liés aux pratiques sportives ou à d’autres animaux comme les moustiques tuant chaque année plus de 800 000 personnes.
Seules cinq espèces de requins sur près de 500 présentent un danger pour l’homme, du fait de leur taille importante et de leur régime alimentaire. La plupart des accidents sont causés par le grand requin blanc, le requin bouledogue et le requin-tigre, qui passent fréquemment près des côtes.

Malgré le faible nombre d’accidents, chaque attaque fait l’objet d’une exposition médiatique forte et ternit la réputation des requins.

11 fiches sur des solutions concrètes

Face au risque requin, des solutions existent. Les 11 fiches de ce dossier présentent de nombreuses initiatives de divers endroits du globe connus pour des attaques de requins sur l’homme. Information, météo requins, recherche et alerte, vigie requins, guetteurs de requins, filet de séparation, répulsif individuel, drones et intelligence artificielle, bouée de détection, barrière anti-requins et câble rayonnant sont les 11 solutions traitées dans la « boîte à outils requin ».
Il n’y a pas de solution unique et transposable et le dispositif retenu doit être adapté à la situation locale en fonction de la géographie, des espèces présentes et habitudes de celles-ci, mais aussi du contexte social.

Une meilleure compréhension des requins, la technologie disponible aujourd’hui et un effort collectif pour gérer nos activités, doivent nous permettre de partager les océans avec les requins.

S.A.S. le Prince Albert II de Monaco

Permettre une bonne cohabitation homme-requin

Ainsi, des solutions innovantes existent aujourd’hui pour répondre au risque requin sans les exterminer des océans. Il faut le rappeler : ces animaux sont essentiels à la bonne santé des océans.

Voir aussi

Editions_Meduses

Éditions

Mapping_Buyle

Explorations de Monaco

1 SAS-Albert-Ier-sur-passerelle

Les grandes figures