Comment sont gérés les stocks de thon rouge ?

Zone Géo CICTA
L’immense zone géographique gérée par la CICTA.

LE ROLE DE LA CICTA

Dans l’océan Atlantique et les mers adjacentes (dont la Méditerranée), c’est la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA) qui est en charge de la conservation et de l’exploitation durable de toutes les espèces de thons et des autres espèces pélagiques marchandes vivant dans la zone (espadon, marlins, requins). En s’appuyant sur les données scientifiques, cette organisation régionale de gestion de la pêche (ORGP) diagnostique l’état des populations, produit des recommandations afin que les pays signataires négocient les accords contraignants, définissent les quotas de pêche (les fameux « TAC », pour « Total admissible de capture ») et adoptent des mesures pour limiter les prises accessoires. Pour le thon rouge de l’Atlantique, la CICTA considère deux entités de gestion distinctes, celle de « l’Atlantique Est et de la Méditerranée »,  (qui représente plus de 90 % des captures et des effectifs totaux du thon rouge de l’Atlantique), et celle de « l’Atlantique Ouest ».

LEs autres thons gérés par la CICTA

Dans la zone gérée par la CICTA, les thons qui côtoient le thon rouge de l’Atlantique sont le thon obèse (Thunnus obesus)(Bigeye tuna), l’albacore ou thon à nagoires jaunes (T. albacares)(Yellowfin tuna), le germon (Thunnus alalunga)(Albacore) et le listao (Katsuwonus pelamis)(Skipjack tuna).

Peche Thon Bateau
Les thons listao congelés de ce thonier-senneur sont prêts à rejoindre une usine d’emboitage (conserverie) au Cabo Verde (© Pierre Gilles, Explorations de Monaco).