On dit "Thon Rouge",

mais de quelle espèce parle-t-on ?
Image thon rouge Stéphane Le Gallais
Un thon rouge de grande taille observé au large de la Corse (© Stéphan Le Gallais – Photographies sous-marines)

Thon rouge dE L'atlantique

Le thon rouge de l’Atlantique (Thunnus thynnus) vit dans l’Océan Atlantique, en Méditerranée et en mer Noire. Il se déplace en bancs et effectue d’importantes migrations pour se nourrir et se reproduire. Evoluant plutôt dans les eaux de surface, il peut plonger profondément, jusqu’à 1000 m de profondeur. Ce prédateur vorace et rapide (il est capable de pointe de vitesse de plus de 100 km par heure) se nourrit de poissons, de calamars et de crustacés pélagiques (vivant en pleine eau). Poisson des records, il peut vivre jusqu’à 40 ans ou plus, atteindre 3 m de longueur et peser 600 kg ! Situé au sommet de la chaîne alimentaire marine, ses prédateurs sont l’orque, le grand requin blanc .. et l’Homme !

Madrague Thon - Roi Dom Carlos Ier
Reproduction d’époque d’une œuvre au pastel réalisée par le Roi Dom Carlos Ier, Roi du Portugal (1899), intitulée « Le lever des filets d’une Madrague (Algarve)» (O levantar de uma armação do atum, Algarve), offerte à l'empereur Guillaume II d'Allemagne. Collections de l’Institut océanographique (©Michel Dagnino)

Répartition géographique du thon rouge

Cette carte montre la distribution spatiale du thon rouge de l’Atlantique : en bleu son aire de répartition, en jaune les zones de ponte connues. Les flèches noires indiquent les principales routes migratoires (Figure adaptée de Fromentin et Powers – 2005) © Ifremer.

Voir le fichier source dans son contexte

Fromentinetal
Le cycle de vie du thon rouge de l’Atlantique

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le thon rouge est l’un des rares poissons capable d’endothermie : il adapte sa température corporelle à son environnement et peut ainsi évoluer dans les eaux froides (où il se nourrit) ou chaudes (où il se reproduit), soit de 3 à 30°C !
thons Monaco
Lancés à pleine vitesse, les thons rouges sont capables de faire des bonds
spectaculaires hors de l’eau. Images prises au large de la Principauté (© Patrice Garziglia)