15e Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique

16 octobre 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Au lendemain du congrès mondial de la nature de l’IUCN, se tient, du 11 au 15 octobre, le premier round de la 15e conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Avec un calendrier retardé pour cause de Covid, les 193 états membres de la convention commenceront à poseront les bases du nouveau (et très important !) cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020. Et il y a urgence… Un million d’espèces animales et végétales sont menacées de disparition. La mauvaise santé des écosystèmes et la perte de biodiversité menacent directement l’avenir des humains. La mobilisation doit être générale et transversale. La lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et les effets du changement climatique ne doit pas se faire au détriment de la biodiversité. Les deux combats, du climat et de la biodiversité, doivent être menés de front et en synergie, afin que nous puissions vivre en harmonie avec la nature, et c’est ce que s’attache à faire la Principauté de Monaco.

À LIRE AUSSI