Le MedFund

assurer l’avenir des aires marines protégées en Méditerranée

financement durable des aires marines protégées en Méditerranée

Développer les aires marines protégées (AMP) est un des leviers majeurs d’une meilleure protection de l’océan. Encore faut-il que ces aires bénéficient de financements suffisants et pérennes pour inscrire cette protection dans la durée. C’est tout l’objet du MedFund en Méditerranée, une initiative soutenue par l’Institut océanographique.

Créer des AMP, et ensuite ?

Une aire marine protégée (AMP) est un espace marin où les activités humaines sont réglementées plus strictement que dans les eaux environnantes, afin de préserver la biodiversité et les services rendus par l’écosystème.

Ces espaces délimités répondent à des objectifs de protection de la nature à long terme. La plupart des AMP permettent de concilier les enjeux de protection et le développement durable d’activités telles que la pêche artisanale et le tourisme responsable.

Leurs modes de gouvernance associent le plus souvent l’ensemble des acteurs concernés (usagers, élus, experts…) à la gestion de l’espace marin classé. Or une grande majorité de sites ainsi protégés ne disposent pas de moyens financiers suffisants pour atteindre leurs objectifs de gestion, au point que plusieurs centaines d’AMP dans le monde ne bénéficient d’aucun budget.

Monaco à l’initiative pour un financement durable

Le MEDFUND (anciennement l’Association pour le financement durable des aires marines protégées de Méditerranée) a été créée en 2015 à l’initiative de la Principauté de Monaco, la France, la Tunisie et la Fondation du Prince Albert II de Monaco.

Cette association de droit monégasque a vocation à réunir gouvernements, organisations régionales impliquées dans la conservation des écosystèmes de Méditerranée et membres de la société civile autour d’un même objectif : développer et renforcer les aires marines protégées en mer Méditerranée pour une gestion plus durable, en contribuant à leur autonomie financière et à leur intégration territoriale.

En plus de mobiliser des fonds pour le fonctionnement des aires existantes, le MedFund s’engage aussi pour la création de nouvelles AMP. Ainsi, dans les 4 prochaines années, l’association entend soutenir 18 nouvelles aires marines protégées au sud et à l’est de la Méditerranée.

L’Institut océanographique montre l’exemple

Membre du MedFund, l’Institut océanographique s’engage concrètement de deux manières en faveur du financement durable des AMP en Méditerranée.

D’une part à travers le réseau de 11 aquariums dont fait partie le Musée océanographique de Monaco. Sous la bannière #MyMedSea, ce réseau assure la promotion des actions du MedFund via des actions de communication ciblée auprès du public et des partenaires institutionnels de chacun des membres.

D’autre part, le Musée océanographique de Monaco contribue au financement du fonds géré par le MedFund via une contribution prélevée sur chaque entrée payante du Musée, à raison de 0,05 € par billet vendu, soit environ 30 000 € par an grâce aux quelques 650 000 visiteurs accueillis chaque année.

Les actions du medfund

Protection site de ponte de tortues
Nettoyage des fonds marins, Monastir
Sauvetage d'une tortue